Regards croisés d’Anne et Joëlle sur les métiers d’inspection commerciale

Les inspecteurs commerciaux sont de véritables traits d’union entre AXA et ses distributeurs. Talent commercial, management fonctionnel, esprit d’équipe, gestion des priorités…, leurs compétences accompagnent et simplifient le quotidien des agents généraux.

Anne, qui est passée par l’inspection commerciale et Joëlle, actuellement inspecteur, nous font partager leur expérience sur le terrain et l’importance qu’elle peut avoir dans une carrière professionnelle.

Joëlle, Inspecteur commerciale région Nord-Est et Anne, Chef de Projet Transformation & Efficacité Commerciale réseau Agents Généraux.

Bonjour, quel est votre parcours et qu’est-ce qui vous a mené vers l’inspection commerciale ?

Joëlle : Chez AXA depuis 21 ans, j’ai d’abord travaillé dans des services de production sur le marché des professionnels puis ai évolué vers un poste de manager sur le marché des particuliers. Cette première expérience de management a été une révélation : ce n’est pas simple mais accompagner une équipe et la faire grandir, c’est vraiment ce qui m’anime ! J’ai toujours pensé que les techniciens devaient également avoir une attitude commerciale, nous bâtissions alors avec mes équipes des démarches commerciales sur la santé par exemple et formions les collaborateurs d’agences. Lorsqu'on m’a proposé de devenir inspecteur commercial, ce ne fut pas une évidence tout de suite mais en fait c’était très juste.  

Anne : Avant AXA, j’avais travaillé dans la grande consommation et dans une banque de réseau sur des fonctions commerciales. J’étais donc bien rodée aux méthodes de ventes ! J’ai rejoint AXA en 2008 après une expérience professionnelle à l’étranger, grâce à ma rencontre avec un directeur commercial qui développait à l’époque une méthode de vente sur les assurances de personnes, et qui a aimé mon parcours externe sur des fonctions commerciales. Il cherchait quelqu'un qui avait une fibre commerciale pure et pas une fibre assurantielle. J’ai donc rejoint l’équipe des Inspecteurs Assurances de Personnes dans le réseau des agents généraux puis je suis assez vite devenue Inspecteur Commercial.

Joëlle, comment as-tu été accompagnée par AXA pour intégrer ce nouveau métier ?

Joëlle : J’ai eu la chance de faire partie de groupes de travail à Nanterre grâce auxquels j’ai pu comprendre ce qu’on allait attendre de nous, cette image de « coach de transformation » au service du business. Ces échanges entre Nanterre et les régions sont essentiels. Nous avons aussi beaucoup partagé avec notre Directeur des Ventes, avec une approche de co-construction de notre nouveau métier. Depuis, la région Nord-Est nous a offert un coaching de 6 jours pour travailler notre posture, cela a aussi fortement renforcé nos liens entre inspecteurs.

Quelle est ta journée type au quotidien ?

Joëlle : Une journée type d’inspecteur n’existe pas mais il y a des incontournables à suivre avec rigueur. Nous avons des objectifs de business et de transformation ; nos journées sont donc rythmées sur ces objectifs et sur les très nombreuses actions qui en découlent : visites d’agences, animations commerciales...     

Anne, qu’est-ce que ton expérience dans l’inspection commerciale t’a apporté pour ton développement professionnel ?

Anne : dans mon métier précédent, j’étais une « vendeuse » au sens noble du terme et je travaillais pour moi seule. En rejoignant l’inspection, j’ai pris conscience que chacun contribuait aux objectifs des autres. En travaillant en coordination avec les agents généraux et les autres inspecteurs, je n’étais plus maître de mes objectifs à 100% et chacun devait prendre en considération les objectifs des autres. En termes de management, savoir fédérer et coordonner sans avoir de lien hiérarchique est un levier très puissant. Le relationnel est fondamental, il faut savoir être directif et souple en même temps. Ce métier nécessite également de savoir passer d’un sujet à l’autre et d’être très organisé, d’autant plus que j’ai eu des enfants pendant mes années d’inspection ! Tu couvres un champ de sujets tellement vastes (business, transformation, réseau) que ça t’apporte une capacité d’organisation hors normes et un sens des priorités. Enfin, ces métiers de terrain nous font garder en tête ce que souhaitent nos clients, ou comment se vivent les relations clients / distributeurs et je pense que c’est primordial dans une carrière professionnelle.

Joëlle, qu’est-ce qui te donne envie de continuer ?

Joëlle : Accompagner les agents généraux dans leur ambition bien sûr ! Lorsqu'après quelques mois, vous constatez l’évolution dans la dynamique business de l’agence et que l’agent vous dit qu’il « s’éclate » à nouveau, quel kiffe ! Le rôle de l’inspecteur est de donner du sens à cette transformation, à la stratégie d’AXA et d’aider les agences à passer à une activité commerciale choisie. Nous sommes souvent seuls au quotidien mais nous travaillons aussi beaucoup ensemble grâce à la cohésion d’équipe dans notre Direction des Ventes (Inspecteurs Assurance de Personnes, chargés de clientèle, Référents Digital Multi-Accès, Inspecteurs Entreprises…).

Quel est l’impact de ton métier sur la transformation des réseaux ?

Joëlle : Nous avons une grosse responsabilité sur cette ambition avec toujours pour objectif qu’on ne transforme pas pour transformer mais pour faire du business aujourd'hui et à long terme. Mais nous ne sommes pas les managers des agents, c’est aussi délicat que passionnant.

Anne, vers quoi l’inspection commerciale t’a-t-elle menée ?

Anne : Je suis restée huit ans sur des métiers d’inspection et ai changé il y a deux ans. Les équipes de la Distribution m’ont proposé de travailler sur les outils d’efficacité commerciale. Je cherchais à acquérir une nouvelle compétence : la gestion de projet. Je suis toujours en lien avec les commerciaux et je comprends encore mieux comment la stratégie peut se construire et comment elle se décline sur le terrain. Je vais bientôt à nouveau changer de poste, toujours à la Distribution, pour manager une équipe autour du plan réseau.

Voir tous les articles