Il arrive en souriant, et présente son badge à l’accueil : « j’étais jeune sur la photo », précise sans rire le conseiller bancaire d’à peine vingt-cinq ans. Sur l’image, c’est bien lui, visage poupin et large sourire, à 19 ans, lors de sa première expérience professionnelle chez AXA. Aujourd'hui, Alexandre « joue la barbe et le costume ». Mais surtout, il a une vraie carrière derrière lui. Plusieurs métiers dans plusieurs lieux, et une certitude : cette fois, il est au bon endroit, au bon moment… Et il n’est pas près de changer d’entreprise.

Alexandre a commencé par vouloir « vendre du rêve », après son BTS management. Un stage en agence de voyage et le plaisir d’entendre les clients ravis lui dire : « Merci Alexandre, vous aviez tellement raison ! » Mais malgré les beaux projets qu’il leur présente clé en main, le jeune homme s’ennuie. Chaque jour ressemble au précédent, et la relation client, aussi enthousiaste soit-elle, reste limitée au domaine privé, et surtout au « one shot ». Au bout de quelques mois, Alexandre se présente à un forum des métiers, à Rouen. Ses copains de BTS lui ont parlé du secteur banque-assurance : moins glamour que des séjours aux Seychelles, mais beaucoup plus enthousiasmant. « Dans les domaines de l’assurance et de la banque, aucun jour ne ressemble au suivant. On vend les mêmes produits aux mêmes clients, mais c’est toujours une aventure », confirme le jeune conseiller, certain désormais d’avoir choisi la bonne voie.

Une aventure, c’est bien ce qu’on lui propose sur le forum AXA France. S’il ne connaît pas encore le métier, le jeune homme possède déjà cette aisance relationnelle et ce goût de l’effort qui sont la marque des bons conseillers. Alexandre repart avec un contrat de professionnalisation en poche : il va devenir conseiller épargne et protection dans sa région, avec une période de tutorat. Pas facile à 19 ans d’aller voir les parents de ses amis et de leur parler de leur avenir financier quand ils vous « donnaient des BN pour le goûter encore l’année dernière ». Mais rien n’arrête Alexandre. Dans sa petite chambre d’ado, entre ses posters et sa guitare, il s’installe un bureau.
Rapidement, le jeune homme sillonne la région, sous l’œil bienveillant de son tuteur.

Au bout de quelques mois, Alexandre a fait ses preuves. Comme convenu il entre dans une agence. « Je suis arrivé avec mon pins AXA et mes chaussures en daim », sourit-il. « On m’a bien expliqué que ce n’était pas comme ça que ça se passait ici »… Ici, c’est Neufchatel en Bray et Alexandre y découvre la vie de bureau. Le jeune conseiller se sent utile : « je me souviens encore de mon premier crédit conso : un jeune de mon âge qui est revenu me voir avec sa première voiture pour me remercier ».  Mais au bout d’un an, il a envie d’autre chose. Plus de banque que d’assurance, et un endroit plus vaste pour découvrir le monde. « La campagne, ça ne vous gagne pas toujours », conclut d’une pirouette le jeune homme ambitieux et déterminé.

Ce sera donc un contrat pro pour se spécialiser dans la banque. Une étape positive comme toujours pour Alexandre, qui profite de chacune de ses expériences pour affiner ses choix. Il s’apprête à signer un CDI quand il voit passer sur Facebook une petite annonce qui le fait rêver : AXA Banque recrute, et sur le festival Rock en Seine !

« En tant que musicien, j’ai trouvé ça gé-nial », s’emballe encore le jeune banquier-bassiste, qui n’en revient toujours pas de sa chance… Et en effet, Alexandre vit un rêve éveillé : il envoie une lettre de motivation à la hauteur de son enthousiasme, et est rappelé pour passer un entretien au festival. Son pass VIP – pour lui et pour « Madame » - en poche, il ne lui reste qu’un problème à résoudre : comment s’habiller le jour J ? En style chic et décontracté, il s’apprête à passer l’entretien. Mais le rêve continue : Alexandre est sélectionné pour répondre aux questions de… BFM-TV !

Les deux entretiens se passent à merveille : Alexandre est embauché, et son interview devient virale dans les locaux où il exerce le métier qu’il a choisi. Devenu conseiller chez AXA Banque, Alexandre répond, au téléphone, par mail ou par Chat, aux clients de la banque en ligne. Chaque jour est une aventure, où on passe d’un client en difficulté financière qui a besoin d’être rassuré, aidé en attendant de remonter la pente, à un client aisé qui cherche des précisions sur un placement. Entre empathie et efficacité, toujours… Renseigner, aider, répondre, rassurer… au moins soixante fois par jour. Alexandre n’a pas le temps de s’ennuyer. D’autant que comme toujours, le jeune homme se porte volontaire pour de nouveaux projets, comme contacter les clients AXA qui souhaitent faire usage de la mobilité bancaire, par exemple.

Alexandre le sait : il est chez AXA Banque pour longtemps, et avec des rêves plein la tête. « Je me porte volontaire pour tout ce qui est nouveau, tout est challenge ! », souligne-t-il, ravi. Le management et les ressources humaines dans l’entreprise qui lui a fait confiance le tentent. « Mais je dois encore faire mes preuves », conclut le conseiller junior à la chaleur communicative, qui quitte la pièce où s’est déroulé l’entretien en emportant, avec un naturel confondant, la sympathie de chacun…