« Nous devons reconstruire la vision que nous avons du handicap »

Depuis plus de 20 ans, AXA France recrute, forme et accompagne les collaborateurs en situation de handicap. Après 18 années passées au sein de différentes entités du Groupe et grâce à un parcours dense et varié, (contrôle de gestion, ressources humaines…), Jean-Paul Giusti a repris les rênes de la Mission Handicap en février 2015. Aujourd’hui acteur d'une politique incitative, garant des engagements d’AXA France sur un plan national, il facilite et coordonne les actions en faveur de l’insertion professionnelle et du maintien dans l’emploi.

Vous occupez actuellement le poste de Responsable de la Mission Handicap. Qu’est-ce qui vous a amené à relever ce nouveau défi ?

J’ai rencontré mon prédécesseur un long moment pour avoir une pleine vision de ce qu’elle faisait. Il m’est apparu que la Mission Handicap, c’est une petite entreprise dans l’entreprise. Elle dispose d’un budget de 4 millions et demi d’euros dédié à la réalisation des engagements de l’accord. Avec près de 600 collaborateurs en situation de handicap déclarée, nous avons naturellement une casquette RH. La Mission est là pour les aider, les accompagner et les maintenir dans l’emploi. Le Responsable de la Mission pilote également le budget, intervient dans les instances et représente AXA France dans les structures extérieures. C’est à la fois un joli projet et un joli poste .

Qu’est-ce que la mission handicap et comment fonctionne-t-elle ?

AXA a été pionnier en la matière. En 1994, un premier accord a été signé avec l’Etat et les partenaires sociaux. Plutôt que de s’affranchir d’une taxe de 6% sur la masse salariale, AXA a fait le choix d’en faire bénéficier ses collaborateurs et de mener une politique dynamique du handicap à travers différents axes que sont : le recrutement, la formation, le maintien dans l’emploi et le recours aux secteurs adaptés protégés (qui permettent aux personnes en situation de handicap de travailler à l’extérieur de l’entreprise par le biais de la sous-traitance dans un environnement adapté). AXA a également pris l’engagement de réaliser 60 embauches sur la durée de son accord (2014-2016) dont 30 CDI. Aujourd'hui nous avons réalisé 55 recrutements dont 22 en CDI. Nous nous sommes aussi engagés à réaliser chaque année une promotion de CQP (certificat de qualification professionnel). Depuis 2012, AXA France en partenariat avec une école d’assurance, a mis en place ce dispositif de CQP en alternance qui consiste à proposer aux personnes handicapées un parcours de formation et d’insertion professionnelle. L’objectif de ce dispositif étant d’acquérir les fondamentaux de l’assurance et de la relation client et de faire monter en compétences des personnes éloignées de l’emploi.

Quelles actions mettez-vous en place pour changer le regard des collaborateurs sur le handicap ?

Nous devons reconstruire la vision que nous avons du handicap. Pour cela, je mène des actions de sensibilisation à destination des managers. Des sessions sont organisées pour faire connaitre l’accord d’entreprise et parler du handicap dans l’environnement professionnel. Aujourd’hui, lorsqu’on évoque une personne handicapée, on imagine plutôt quelqu’un en fauteuil roulant. Sur 9,6 millions de personnes en situation de handicap déclarée en France, les personnes en fauteuil roulant représentent 3%. Nous sommes plus souvent sur de grandes maladies invalidantes (55%), sur du handicap évolutif : diabète, sclérose en plaque, cancers, polyarthrite rhumatoïde, maladies génétiques ou orphelines… Lors de ces sessions, les managers découvrent souvent l’existence de l’accord, c’est aussi l’occasion pour nous de faire changer leur regard, nous pouvons tous être concernés par le handicap. Nous leur apportons notre aide, et tentons de leur donner des « outils » pour faire face à certaines situations. Nous souhaitons aussi sensibiliser de manière beaucoup plus large tous les collaborateurs d’AXA France, pour cela, nous allons organiser un évènement ouvert à tous : une pièce de théâtre sur le thème du handicap au travail, cette représentation aura lieu en début d’année 2016.

Voir tous les articles